La lutte contre la précarité énergétique

Le CALM anime les protocoles « habiter mieux » signés entre des collectivités et l’Anah

Le CALM, via son réseau, a initié la lutte contre la précarité énergétique en Moselle en :

  • Créant les deux premiers Espaces
    Info-Energie (EIE),

  • formant son personnel au développement durable et aux économies d’énergie et en certifiant ses techniciens à la réalisation de diagnostics de performance énergétique (DPE),
  • menant à titre expérimental un des quatre programmes nationaux mis en place à l’initiative de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) sur le thème de la précarité énergétique.

LE PROGRAMME « HABITER MIEUX »

Dans le cadre du Grand Emprunt pour les investissements d’avenir, un Fonds d’Aide à la Rénovation Thermique (FART) a été mis en place et confié à l’Anah, qui peut accorder une Aide de Solidarité Ecologique (ASE) pour tout propriétaire occupant modeste, réalisant des travaux permettant un gain énergétique après travaux d’au moins 25%.

L’aide de base (3 000 €) est majorée à hauteur des participations complémentaires du Conseil Général de Moselle et des collectivités locales partenaires, avec un maximum de 500€.

Les collectivités locales partenaires signent avec l’Anah un protocole « Habiter Mieux », qui précise la participation financière de la collectivité à destination des particuliers. Elles peuvent également mettre en place un dispositif d’animation pour, gratuitement, conseiller techniquement et thermiquement les ménages, et les assister administrativement dans les démarches de demandes de subventions et/ou des prêts sociaux.